Al Gore, une vérité qui dérange.

Classé dans : Les problèmes de société | 0

Rappelons que, Vice-président des Etats-Unis sous l’administration Clinton qui avait signé le protocole de Kyoto (accord qui n’a toutefois jamais été ratifié par le Sénat américain ni même soumis aux Congrès), Al Gore a décidé de s’investir personnellement sur la thématique du réchauffement climatique à la suite de sa défaite à l’élection de 2000. Depuis cinq ans, l’ex Vice-président américain sillonne les États-Unis, multipliant conférences et exposés pour convaincre ses concitoyens de la réalité scientifique du réchauffement climatique et de l’urgence à agir pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ce film, démonstration à l’américaine qui a le mérite de l’efficacité, concrétise le message le plus important d’Al Gore : Nous ne devons plus considérer le réchauffement climatique comme un problème politique, mais comme le plus grand challenge moral de notre civilisation

 

Laissez un commentaire