Vers une nouvelle France

Classé dans : Réflexions | 1

Un nouvel avenir pour la France.

politique humaniste mariella madonna

A partager, la Paix, la Dignité, le dialogue.

Protéger la famille, nos enfants, la nature.

Préserver nos droits, respecter nos devoirs.

Redonner le sourire aux personnes âgées, les entourer, les aimer pour améliorer leur qualité de vie.

Assurer la sécurité des écoles, des hôpitaux et des lieux publics.

Je dédie notre aventure humaine à vous qui ne vous reconnaissez plus dans la société actuelle.

Autour de vous.

Dostoïevski disait :

le monde serait sauvé par l’art et par la beauté.
Voici venir des temps qu’il est urgent
D’humaniser par la lumière de nos âmes.
L’architecture émotionnelle de notre société
Recherche des formes moins monolithiques
Et une sculpture au profil humain,
Notre monde souffre de construire.
Ce que l’homme a détruit
Un regard sur ce monde pour le métamorphoser
J’ai imaginé un monde sans famine et Sans violence,
sans fanatisme et sans arme,
Par la volonté collective, une société comme la notre
Peut se dépasser pour mieux se reconstruire.

J’ai alors pensé à l’artiste, qui défend le droit à la différence, à toi l’artiste de ton œuvre et de ton idéal, grâce à ton grain de génie créateur notre monde ne serait qu’une banale certitude ou l’on verrait l’échec du rêve échouer sur la réalité, dans un univers si parfait que la vie n’aurait plus sa place.

L’accès au progrès de la vie moderne en y associant l’héritage de l’Histoire.

Le regard du troisième œil sur ce qui nous entoure.

J’ai découvert l’art de penser et de vivre en lisant Rainer Maria Rilke dans « lettre à un jeune poète ».

N’ayez pas peur, si vous voulez peindre dit le maître à l’élève, ne vous arrêtez pas si votre crayon dépasse la toile, c’est votre esprit qui se libère et qui transcende le quotidien, c’est votre identité et c’est vous que l’on reconnaitra.

Devenir ce que vous êtes est le but intérieur qui devra vous guider et qui révélera votre identité. Dans toutes vos créations on trouvera votre esprit. Vous avez la volonté de vous construire et de vous réaliser c’est cela même la mission qui consiste pour vous à devenir l’architecte de votre propre œuvre, cette œuvre, c’est votre identité première, celle que vous assumerez et qui vous différenciera des autres.

Le paradis n’est pas un leurre mais un but en soi, encore faut il se donner les moyens et de fixer les objectifs.

Seul, l’Homme, ne fait rien, s’il doit apprendre à vivre sa solitude il lui revient de cultiver sa sociabilité afin que la société progresse dans ses richesses collectives.

La phrase de Saint Exupéry : « Frère, si tu diffères de moi, tu m’enrichis ».

Ne nous contentons pas de vivre avec notre égo mais intégrons d’emblée la difficulté qui consiste à comprendre ceux qui ne pensent pas comme nous et d’en augurer l’idée d’obtenir un échange, une expérience enrichissante qui nous ouvre l’esprit plutôt que de nous enfermer sur nos idées reçues.

L’Homme est libre, à lui de le vivre pleinement.

Quoique vous sachiez, il faut s’adapter au renouveau permanent et ne pas vouloir à tout prix se fixer sur les habitudes, il faut s’adapter aux mouvements …chaque instant, une seconde et tout se transforme.

La société de demain, des hommes, des femmes de tous âges se retrouvera pour recréer un nouvel univers conforme à nos aspirations. Ce rêve de chacun est aussi le votre.

Nous sommes à l’image d’une plante qui pour vivre a besoin d’amour et de paix. Par opposition à la beauté de l’Art, la laideur de certains aspects de notre société représentée par la violence, la cruauté, la misère, l’injustice.

La folie du monde dessine la réalité d’une société qui se rejette elle même et qui affronte un précipice.

Soyons conscients que nous devons nous transformer en profondeur afin de faire face et d’assumer les changements indispensables qui sont partie prenante de notre évolution et la société de demain.

Nous devons apprendre à épouser les vagues et non pas vouloir les briser.

L’enfance, c’est le début de la conscience.

Demain nos enfants devront avoir autour d’eux des exemples pour s’épanouir et se responsabiliser à leur tour.

La vie est un art qui progresse en permanence, l’art d’aimer, de penser, d’être et de vivre. C’est cet héritage que nous nous devons d’offrir par l’exemple. L analyse des dessins d’enfants est une richesse extraordinaire qui permet de comprendre ce que l’enfant n’a pas l’âge d’exprimer.

La scolarité est une source de connaissances indissociable de la découverte de la forme d’intelligence d’un enfant, sa découverte par la psychologie va faciliter l’accompagnement dans l’évolution et la progression de la conscience d’une jeune personne.

Il nous appartient de tout faire pour comprendre les enfants et non le contraire.

Levez les yeux, le ciel est haut et froid mais clair et regardez il y a dans le ciel autant d’étoiles que d’hommes sur terre, c’est l’énigme d’un spectacle que nous regardons tous mais que chacun voit différemment.

Tous les êtres humains que nous sommes cherchons à obtenir un brin de bonheur.

J’ai une opinion pour notre société de demain.

Il faut placer l’homme au cœur de notre âme

humanisme-opinion

Une Réponse

  1. gabrielle mass

    En effet cette « dérive de l ‘humanité » est si puissante , si tragique, si profonde comment y remédier ? pour moi la photo de la première page du Figaro du jeudi 29 Octobre 2010 est saisissante , profondément choquante le titre de cette photo :  » Face aux migrants , l ‘Europe à l ‘heure des murs  » de voir face à face derriére des barbelés cette horde des migrants d’ aujourd’hui et devant eux UNE ARMEE C ‘ est insupportable , dégradant même pour notre pauvre Humanité !!!!
    Pour moi qui suit une survivante de la SHOAH du XX éme Siècle dont le pére était Médecin qui fut interné au Camp de Drancy et déporté au camp d’AUSCHWITZ il fut gazé comme 6 millions d ‘autres ETRES HUMAINS
    le retour d’une autre forme de barbarie en Europe et dans le Monde d ‘aujourd’hui est la et m’interpelle et me glace,comment croire ou espérer en l’HUMANITE?
    AMICALEMENT GABRIELLE MASS

Laissez un commentaire