Notre qualité de vie en danger

Classé dans : Les problèmes de société | 0

Nous vivons n’importe comment, nous faisons n’importe quoi, nous nous empoisonnons en mangeant, en respirant en oubliant notre sens humain en stressant sur des situations sans intérêt. Nous nous pourrissons la vie tout en pourrissant la planète. les dangers ne sont pas à venir ils sont omniprésents et une explosion qui partira probablement du sud de l’Italie, il s’agit d’un tsunami, notre planète terre a été saccagée et la nature prépare sa revanche, la planète nous a envoyé des signaux d’alarme que personne n’a voulu voir et nos gouvernements les uns derrière les autres ont longtemps tourné le dos et sourient dans leur moustache lorsque certains parlaient d’écologie. il faudrait une deuxième planète pour la France et cinq planètes nouvelles pour les Ertats Unis afin que le monde reprenne son souffle.
La croissance équivaut au mal de vivre de l’humanité. Plus nous progressons dans les technologies et d’autant nous mettons nos vies en danger. Une prise de conscience collective est tardive les dégâts sont faits. Trop tard. croissance et qualité de vie sont antinomiques, cette obligation oppressante de produire de plus en plus pour s’appauvrir sur la même échelle. D’un côté le profit et de l’autre la misère.
les nouveaux traités entre la France, le Canada et les Etats-Unis vont considérablement précariser de plus en plus les générations à venir. Nous en sommes arrivés à devoir manger des insectes pour avoir des protéines, de manipuler la génétique animale pour obtenir des poulets avec quatre pattes et de manger des produits javélisés qui vont arriver prochainement sur le marché.
La longévité rejoint la précarité, elle chute progressivement engendrant des cancers de toute sorte, de plus en plus de naissance d’enfants anormaux dont certaines régions sont plus concernées que d’autres.
La société que nous préparons pour demain soulève de grandes inquiétudes et mérite une réflexion profonde.

https://reporterre.net/La-vraie-raison-de-la-diminution-de-la-duree-de-vie

Laissez un commentaire