Comment vivre sa retraite avec moins de 1200 euros par mois ?

Classé dans : Les problèmes de société | 0

retraiteVouloir mettre la France en conserve, tous avec la même étiquette sur le même bocal, voilà une société qui s’uniformise sans tenir compte d’aucun critère ni d’aucune volonté personnelle.

Comment évaluer la pénibilité du poste de travail lorsqu’on ne sait pas l’évaluer ? On constate qu’il s’agit d’une injustice de plus. La question de la retraite est également un élément de division dans notre Société.

Et si l’on voulait qu’il en soit autrement ? Caisses appartenant à la fois à l’Etat et au privé dans le but que chacun puisse décider et cotiser à la caisse de son choix ? On se rendrait compte que chacun serait dans une position différente. On tiendrait compte de la santé, de l’historique médical, et de la volonté de chacun. L’idéal de la retraite à la carte sur simple demande à son organisme de retraite. Il suffirait de trente minutes pour en faire la demande puisque l’organisme gestionnaire aurait collecté les documents envoyés par les employeurs.

Oui. On pourrait arrêter de travailler quand on veut ou garder une activité qui diminue après 60 ans. Après 80 ans stop !

Lorsque l’on sait que des personnes âgées font du repassage à domicile pour 3€ de l’heure afin de joindre les deux bouts et payer le téléphone ou l’électricité. Je qualifie d’indigne cette situation. On sait que la longévité est variable entre un homme qui a travaillé sur des chantiers entre le vent, le froid et la chaleur. Sa retraite sera probablement écourtée pour cas de force majeure. Une inégalité de plus pour les plus fragiles, alors que celui ou celle qui a passé son temps dans une ambiance de bureau agréable sera plus protégé.

On ne peut s’empêcher de penser à la personne séparée ou veuve retraitée qui change de vie par la force des choses, quittées par leur conjoint par exemple et plonge dans la précarité car si de surcroit elle est propriétaire d’une petite maison qui tombe en ruine et doit vivre avec 700€ par mois. C’est le triste sort de ceux qui n’ont pas cotisé après avoir travaillé avec leur conjoint durant plusieurs décennies, et qui n’ont droit strictement à rien.

La retraite devrait être une période valorisante, la récompense d’une mission accomplie pour la collectivité. Voyager, vivre une qualité de vie bien méritée.

Les retraités d’aujourd’hui n’ont plus le profil des grands-parents d’autrefois. Le monde a changé car nous avons changé. Aujourd’hui, la retraite n’est plus qu’une étape dans l’existence, contrairement à autrefois où elle signifiait une fin.

Sur le plan psychologique nous vivons des deuils, voyons partir dans la dernière partie de la vie ceux qui nous ont accompagnés dans la première. Et nos enfants qui ont leur vie à gérer… Un veuvage qui nous laisse dans une maison devenue trop vide, trop grande comme un vêtement dans lequel nous sommes perdus. Et les plus fragiles d’entre nous, ceux qui n’ont plus la santé et dépendent de nous tous. N’avons-nous pas ici matière à revoir à la fois le dossier économique et, tout aussi important, réfléchir sur notre vie sociale, émotionnelle. Comment aborder et anticiper cette période. Favoriser une activité pour ne pas rompre le lien des générations. Créer une zone d’activité destinée aux  retraités qui le souhaitent, créer des parrainages papi-mamie. Très utile cet environnement  pour ceux qui tournent le dos à la vie après une rupture familiale pour ceux qui ne peuvent plus compter sur le soutien des enfants. Créer un fond de solidarité pour les personnes qui se retrouvent dans la situation très précaire ne pouvant plus payer l’électricité ou le téléphone et qui n’ose rien dire. Le côté humain est tout aussi important que le volet administratif. Ne plus avoir à tendre la main pour attendre la prime tant vantée de 40€ par an, ce qui représente 10 centimes par jour. Promise en 2015 et toujours pas versée en 2016, on se demande ce qu’on vont faire les personnes retraitées avec tout cet argent !

J’ai enquêtée sur le tarif des maisons de retraite, au moins deux fois le prix d’un salaire pour la plupart.

Une génération est à l’aube d’un choix imposé, j’avoue que cela fait peur et suscite une certaine inquiétude et interrogation.

 

La prime de 40€ des petites retraites n’est toujours pas versée pour des milliers de retraités!

 

 

Laissez un commentaire